Les différents permis de travail

Le Canada a toujours été un pays de prédilection pour les personnes souhaitant immigrer.

Outre ses grands espaces verts, ses parcs naturels à couper le souffle, son peuple accueillant et sa qualité de vie … le Canada est en constante recherche de main d’œuvre.

Nous vous proposons, au travers de cette article, de vous présenter les différents permis de travail s’offrant à vous.

« Fait de ta vie un rêve, et d’un rêve, une réalité »

Antoine de Saint-Exupéry

Le permis de travail fermé

Ce permis de travail, qui est la procédure régulière d’obtention d’un permis de travail, est directement lié à un employeur. On parle alors de permis de travail fermé.

Ainsi, Une personne qui détient ce type de permis peut travailler uniquement pour cet employeur et pour la durée précisée, et, le cas échéant, à l’endroit indiqué sur le permis.

Cette demande de permis de travail fermé s’effectue en trois temps :

  • La demande d’EIMT : elle consiste en une demande d’analyse, soumise par l’employeur, de l’impact qu’aura l’embauche d’un travailleur étranger sur le marché de l’emploi au Canada. Une EIMT favorable indique que le travailleur étranger comble un besoin en prenant l’emploi offert et qu’aucun travailleur canadien ou résident permanent n’est disponible pour faire le travail. Cette demande peut durer jusqu’à 2 à 3 mois ;
  • Une fois une EIMT positive obtenue, le travailleur étranger demande son Certificat d’acceptation du Québec (CAQ) auprès du gouvernement québécois, cette demande dure généralement un mois ;
  • Une fois le CAQ obtenu doit présenter une demande de permis de travail à CIC. Le candidat sera alors convoqué pour passer ses données biométriques et pourrait recevoir la réponse finale d’ici 1 à 2 mois.

Les délais de traitement des demandes de permis de travail avec EIMT varient donc généralement de 4 à 6 mois.

 

Le permis jeune professionnel

Le type de permis de travail que le candidat obtient dans la catégorie Jeunes Professionnels est un permis de travail lié à un employeur spécifique.

Cette catégorie s’adresse au candidat de certaines nationalités seulement, qui a une offre d’emploi au Canada et qui répond à certaines exigences qui varient selon l’accord signé avec le pays d’origine du candidat (critère d’âge, de qualification etc.).

Le permis octroyé a une durée qui varie généralement entre un et deux ans. La demande de permis jeune professionnel s’effectue en deux temps :

  • Le candidat doit soumettre son profil et choisir les bassins d’Expérience Internationale Canada (EIC) ;
  • Le candidat reçoit une invitation à présenter une demande de permis jeune professionnel. L’employeur publie sur son portail une offre d’emploi et transmet le numéro de cette publication au candidat pour qu’il l’inscrive dans sa demande de permis de travail.

Une fois la demande soumise, le candidat reçoit une lettre d’instructions pour la collecte des données biométriques, il a alors 30 jours pour aller les déposer dans un Centre de Réception des Demandes de Visa.

L’évaluation de la demande du permis de travail peut prendre jusqu’à 6 semaines après réception des données biométriques par l’immigration.

Le permis vacances / travail (PVT)

Le principe d’obtention :

  • Vous devez vous faire connaitre et présentez votre candidature en créant un profil.
  • Votre profil est examiné. Si vous êtes admissible votre candidature est placée dans une ou plusieurs listes de candidats EIC (ces listes s’appellent aussi les bassins EIC).
  • Des rondes d’invitations sont envoyées à certains des candidats figurant dans les bassins d’inscription.
  • Si vous recevez et acceptez l’invitation, vous pouvez alors faire une demande de permis de travail.
  • Une fois votre demande approuvée, vous obtenez une lettre d’introduction à remettre à l’agent d’immigration lors de votre arrivée au Canada, il vous fournira en échange votre permis de travail pour la catégorie Vacances-Travail (le PVT).

Sachez que tout dossier déposé ne conduit pas forcément à l’obtention d’un PVT. Les motifs de refus sont multiples et le processus peut être retardé pour plusieurs raisons : surcharges des demandes, nécessité de passer une visite médicale, etc.

La règle de base pour l’attribution des visas PVT Canada est définie par un tirage au sort à condition toutefois que le dossier soit complet et conforme aux exigences et aux conditions de participation de l’initiative Expérience Internationale Canada (EIC).

Après l’envoi de votre candidature, comptez au moins 8 semaines pour recevoir une réponse définitive, voire plus si vous devez passer une visite médicale.

 

Le permis post-diplôme

Vous avez 180 jours après que votre établissement eut établi vos notes finales pour présenter une demande de permis de travail post diplôme (PTPD).

Pour être admissible, votre permis d’études doit avoir été valide à un certain moment pendant ces 180 jours.

Vous devez également remplir les conditions suivantes :

  • Avoir terminé un programme d’études dans un établissement d’enseignement désigné ;
  • Avoir suivi une formation d’une durée minimale de 900 heures vous ayant permis d’obtenir un grade, un diplôme ou un certificat ;
  • Avoir conservé le statut d’étudiant à temps plein au Canada, et ce, pour tous les trimestres de votre programme d’études (sauf votre dernier trimestre, pendant lequel vous pouvez avoir étudié à temps partiel, ou pour un congé d’études) ;
  • Avoir obtenu un diplôme d’une école postsecondaire publique, d’une université ou d’un CÉGEP (au Québec); d’une école postsecondaire privée (au Québec) régie par les mêmes règles que les écoles publiques du Québec ; d’une école secondaire ou postsecondaire privée (au Québec) qui propose des programmes admissibles d’une durée de 900 heures ou plus menant à un diplôme d’études professionnelles (DEP) ou à une attestation de spécialisation professionnelle (ASP) ; d’une école privée canadienne qui peut décerner des diplômes en vertu d’une loi provinciale (par exemple, associé, baccalauréat, maîtrise ou doctorat), mais seulement si vous êtes inscrit à un programme d’études menant à un diplôme autorisé par la province.

 

Le permis de travail ouvert

Le conjoint

L’époux ou le conjoint de fait (justifiant d’une cohabitation minimale d’une année) qui accompagne le travailleur pourrait, si les conditions d’admissibilité sont remplies :

  • Faire une demande de permis identique au demandeur principal.
  • Obtenir un permis de travail dit « ouvert » d’une durée égale au permis de travail du conjoint.

Un permis de travail ouvert permet de travailler pour tout employeur, partout au Canada et de changer de poste sans restriction.

Les enfants

Les enfants mineurs (moins de 16 ans) dont l’un des deux parents détiennent un permis de travail, peuvent étudier au Canada sans autre formalité.

Si les enfants atteignent l’âge de 16 ans ou rentrent en post-secondaire, ils devront toutefois demander un permis d’études.

 

Autres possibilités pour immigrer

  • Permis d’étude
  • Permis de travail intra filiale
  • Permis entrepreneur
  • Permis investisseur

 

À ne pas oublier

 

La durée de validité de votre permis de travail ne dépassera pas celle de votre passeport.

 

 Lien utile

 

Site du gouvernement :

www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/travailler-canada/permis.html